Ma passion les livres

Partage de mes lectures

Vidocq T1 – Le Suicidé de Notre-Dame de Richard D. Nolane

Vidocq

« – Bien le bonsoir, Messieurs ! – Mmmm… – Je ne m’y ferai jamais ! – Un jour, il finira bien par commettre une erreur… Un bagnard le reste pour la vie : – Vous tombez bien, M. Henry désirait vous voir… – Ah, Vidocq ! J’ai appris que la chose avait été bonne du côté de Maubert… – Plutôt. Il n’y a plus qu’à cueillir la bande ».

Mon enfance et mon adolescence ont été bercées par les aventures de Vidocq à la télé. Série avec Claude Brasseur qui incarnait le célèbre ex-bagnard devenu flic, Vidocq. J’adorais. Alors bien sûr quand j’ai eu l’occasion de découvrir cette BD sur les enquêtes de Vidocq via une opération spéciale BD de Babélio en partenariat avec un site que je ne connaissais pas, Sequencity https://www.sequencity.com/ qui est la première librairie numérique de BD, Manga et Comics qui permet d’être guidé par les conseils de vrais experts, je n’ai pas hésité. Et voilà ! J’ai aimé les dessins de cette BD, réalistes, superbement effectués, ce genre de graphisme me plait. L’histoire est bien rythmée, l’enquête intéressante (suicide, suicide ? pas si sûr !) et cela permet de passer un bon moment. Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié les deux pages très intéressantes à la fin du volume qui donnent un vrai éclairage sur la vie de Vidocq. J’ai appris beaucoup de choses sur cet homme hors du commun il faut l’avouer. Bref j’ai bien aimé cette découverte du 1er tome des aventures de Vidocq : Le suicidé de Notre-Dame. Je vous le recommande. vi4-6a563

« Commissaire, avez-vous vu comment cet ancien bagnard m’a parlé ? Il a ses méthodes… et surtout, des résultats. Hé Chef, qu’est-ce qui se passe ? Je n’ai peut-être pas été dérangé pour rien… »

soleil10 Résumé éditeur : En cet automne 1813, l’Empire de Napoléon vacille, ce qui favorise le crime. À la Préfecture de Police de Paris, au Quai des Orfèvres, une petite révolution a pourtant eu lieu deux ans plus tôt lorsque l’ex-bagnard évadé Vidocq a été nommé à la tête de la toute nouvelle Sûreté, une brigade efficace exclusivement composée de criminels repentis. La Sûreté, et surtout son chef, sont aussi devenus les bêtes noires de certains policiers de la Préfecture, qui, comme l’inspecteur Javert, ne supportent pas les méthodes « borderline » et surtout les résultats de Vidocq, célèbre pour sa mémoire photographique des visages et son spectaculaire talent pour les déguisements. Mais Vidocq, sa notoriété aidant, est vite appelé à démêler des mystères sanglants au-delà des sphères de la pègre. Comme celui du suicide au pistolet en pleine messe à Notre-Dame de Paris d’un colonel baron d’Empire et qui dissimule bien autre chose que la douleur d’un père anéanti par la mort de son fils en Russie. Loin des adaptations à l’écran, voici le vrai visage de Vidocq, premier flic moderne de France et authentique personnage de « Série Noire » avant l’heure.

« – S’il n’est pas là dans cinq minutes, Vidocq ou pas Vidocq, je me barre. – Elle promet celle-là ! – C’est pour ça que je lui ai proposé la botte… Quant à toi, tu files à l’étage te métamorphoser en médecin… – Ah, j’allais partir ! – Ne jamais céder à la précipitation. J’en déduis que tu as décidé de rejoindre, au moins temporairement, le droit chemin ? – Je fais un essai, c’est risqué pour moi, tu comprends… – Ici on vouvoie le chef, c’est compris ? – Hé là ! J’fais ce que je veux ! – Non. Ce que, moi, je veux… ! Ah Dacier, Calmet, vous tombez bien ! Je voulais justement avoir tout le monde sous la main pour vous présenter une nouvelle recrue et qu’on discute d’une affaire à traiter en priorité ».

url Lien vers la fiche du livre sur Babélio http://www.babelio.com/livres/Nolane-Vidocq-T1-Le-Suicide-de-Notre-Dame-Le-suicide-d/684870 vidocq extrait

« Pierre-Michel ! Ça sert à quoi, hein ? Rends-toi ! Faudra venir me chercher, Vidocq ! Restez-en bas, vous autres ! Je m’en occupe ! T’amuse pas avec ton soufflant ! Je t’ai au bout du mien… Pour un mort, tu cavales plutôt bien ! Si ce crétin d’Antoine ne s’était pas fait remarquer… »

vidocq_banniere1

« Dans l’image populaire, Vidocq restera pour l’éternité « l’es-bagnard roi de l’évasion devenu le premier flic de France sous Napoléon 1er ». Image évidemment simpliste et réductrice… Elle ne rend guère compte de la complexité de l’homme, de sa véritable influence sur l’histoire de la police, des rebondissements qui ont fait de sa vie un véritable roman-feuilleton et du rôle de pionnier qu’il a eu dans plusieurs domaines ».

Sequencity-1

2 commentaires sur “Vidocq T1 – Le Suicidé de Notre-Dame de Richard D. Nolane

  1. pachrimaco
    25 juillet 2015

    waouhh ! Vidocq .. avec Claude Brasseur .. une série à la télé, .. j’étais ado ! que de souvenirs !! biz ma belle

    J'aime

    • Lilou
      25 juillet 2015

      hé hé toi aussi ! 🙂 ha ça parle lol plein de gros bisous ma Pascalou

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 24 juillet 2015 par dans BD, Masse critique Babélio, et est taguée , , , , , , .

je lis

%d blogueurs aiment cette page :