Ma passion les livres

Partage de mes lectures

L’ascension de Ludovic Bernard

affiche

 

Ce soir, c’était ciné ! Et un très joli moment de détente et de bonnes ondes…

Direction l’Everest avec Samy, jeune de la Courneuve, du 9-3…

Le film « L’ascension », adaptation libre d’une histoire vraie racontée dans un livre.

De l’humour, de la légèreté mais aussi du courage, un peu d’insouciance et de la volonté et de l’amour… on mélange tout ça et on obtient « L’ascension ».

Ce mini billet pour vous donner envie d’aller le découvrir dans une salle obscure. En plus, les images des paysages sont sublimes.

 

ob_7b5dee_13126757-796411557160003-918663450-n

 

Très bons acteurs…. je vous donne les principaux….

Casting :

Ahmed Sylla – Rôle : Samy Diakhate

Alice Belaïdi – Rôle : Nadia

Nicolas Wanczycki – Rôle : Jeff

Umesh Tamang – Rôle : « Johnny » (le Sherpa)

et les autres….

 

umesh-tamang

 

Synopsis

« Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là… D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

 

lascension

 

La bande annonce bien sûr !

https://youtu.be/t_aXbjI7QuI

 

 

Et quelques secrets de tournage comme je les aime, glanés sur allo.ciné.

Le film de Ludovic Bernard est l’adaptation libre du livre « Un tocard sur le toit du monde » écrit par le journaliste Nadir Dendoune. Cet originaire de Saint-Denis a gravi l’Everest en 2008, alors qu’il n’avait aucune expérience en la matière, faisant de lui le premier Franco-Algérien à atteindre le sommet.

Si le livre a été écrit par un journaliste et écrivain d’origine arabe dont c’est la véritable histoire, le film est porté par un personnage principal Noir. La raison ? Ahmed Sylla s’est démarqué pendant la phase de casting. Pour l’occasion, l’humoriste joue son premier rôle important.

 

 

416474

 

La romance entre Nadia et Samy présente dans le film n’existe pas dans le livre qui est complètement basé sur la personnalité incroyable de Nadir. Ludovic Bernard explique pour quelle raison : « Le livre est donc le récit d’une histoire très personnelle. Pour le scénario d’un film, je pense qu’il faut toujours quelque chose qui nous ramène là d’où on vient et c’est là où l’histoire d’amour a été primordiale. Tout comme le lien avec la radio qui suit Samy dans son périple… Cela permettait de raccrocher les wagons avec Nadia, les deux familles, les copains et la vie de la cité. Et puis quelle magnifique image que l’accomplissement d’un acte de bravoure totalement gratuit par amour ! »

 

208400

 

Le film a été, entre autres, tourné entre le Népal et le massif du Mont Blanc. Pour le Népal, l’équipe a fait ses repérages en hélicoptère en janvier (l’un des mois les plus froids) en vue de pouvoir y tourner au printemps.

« Nous avons retenu des points clés mais pour le tournage en lui-même, nous sommes nous-mêmes partis à l’aventure ! On se mettait en route le matin sans bien savoir où on allait, si ce n’est qu’il nous fallait rejoindre un autre village à quatre heures de marche ! Dans cette journée de travail de huit heures, la moitié était donc dédiée au tournage des scènes en sachant que le soir il fallait trouver l’endroit où dormir et poser le matériel », se rappelle Ludovic Bernard.

 

640_211838-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Ludovic Bernard et son équipe se sont également rendus à Chamonix notamment parce qu’il n’y avait pas assez de neige au Népal. « Nous avons tourné autour de l’aiguille du Goûter, un endroit qui ressemble beaucoup au sommet de l’Everest. C’est là que nous avons amené le totem et recréé les camps intermédiaires par où passent les alpinistes du film. Paradoxalement, ça a été plus difficile à Chamonix qu’au Népal car nous étions vraiment dans la neige jusqu’à la taille, ce qui n’est pas très commode pour travailler ! », explique-t-il.

 

hq720

 

Paradoxalement, le tournage à Chamonix a été plus éprouvant que celui au Népal comme s’en souvient Ahmed Sylla : « Quand nous avons tourné à Chamonix, c’était après le Népal et c’était bizarrement beaucoup plus difficile car là il y avait énormément de neige. Au camp de base du Népal, les conditions de vie n’étaient pas simples : aucun moyen de se laver pendant 6 jours, des heures de marche quotidiennes mais aussi la possibilité de se reposer. Dans les Alpes, c’était plus rude : nous avons tourné jusqu’à moins 30° en pleine nuit, avec du givre sur nos combinaisons. Je tiens à saluer le travail des professionnels qui nous ont encadrés : il y a des moments à Chamonix où j’ai vraiment eu peur et leur présence était très rassurante… » Le comédien a également confié qu’il a perdu sept kilos durant le tournage.

Bon film !

 

lascension-film_5

2 commentaires sur “L’ascension de Ludovic Bernard

  1. pachrimaco
    23 février 2017

    ça m’a l’air très sympa ce film .. plus que tentant !! bizz

    Aimé par 1 personne

    • Lilou
      23 février 2017

      oui très très sympa !!! j’ai beaucoup aimé, gros bisous

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 21 février 2017 par dans adaptation ciné, et est taguée , , , , , .

je lis

%d blogueurs aiment cette page :