Ma passion les livres

Partage de mes lectures

Sacrifices d’Ellison Cooper

 

« Crée le masque parfait, et tu pourras faire tout ce que tu veux en toute impunité. »

 

 

Résumé éditeur :

Après « Rituels », le retour de Sayer Altair.

Neuroscientifique, spécialiste du comportement des psychopathes, Sayer Altair est appelée d’urgence par le FBI. On vient de retrouver des ossements humains dans une grotte perdue du parc national de Shenandoah. Un tueur semble y déposer ses victimes depuis des décennies. Lorsque l’affaire est reliée à la disparition inquiétante d’une femme et de sa petite fille quelques mois auparavant, une course contre la montre s’engage pour les retrouver avant l’issue fatale.

Alors que l’enquête semble au point mort, un psychopathe anonyme dont Sayer étudie le profil, le Sujet 037, lui propose son aide. Mais peut-elle vraiment lui faire confiance ?

Ellison Cooper revisite ici toutes les lois du genre avec une efficacité et une maîtrise rares. Elle tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, au fil d’une intrigue machiavélique, jusqu’au coup de théâtre final, qui place le livre au niveau des plus grandes réussites du genre.

 

448 pages – 7/11/2019 (Le Cherche Midi) – 15/10/2021 (Pocket)

 

 

 

« En entendant la voix enjouée de sa maîtresse, il roula sur le dos pour se faire gratter le ventre, et Sayer s’exécuta.

La blessure par balle à son épaule gauche ne lui arrachait plus une grimace de douleur chaque fois qu’elle bougeait le bras. Même avec un chien qui se tortillait sur ses cuisses, elle ne ressentait plus qu’une gêne sourde et profonde. »

 

 

Grand plaisir de retrouver l’agent spécial du FBI Sayer Altair et son univers que je commence à bien connaître et apprécier. Après avoir démarré à l’envers cette série d’Ellison Cooper grâce à Babélio et ses opérations Masse critique avec le troisième volume « Superstitions », je m’étais promis de lire les deux premiers tellement j’avais aimé. Et voilà c’est chose faite avec « Sacrifices » après avoir savouré « Rituels ». Vraiment j’aime l’écriture d’Ellison Cooper et ses intrigues intelligentes et haletantes. Les personnages sont tous ciselés, intéressants et pour certains attachants. Bien que l’horreur soit en filigrane tout au long de l’histoire, la tendresse et l’humanité sont également présentes. Eh oui, de la tendresse dans un thriller ! C’est agréable. On retrouve ici Sayer en fin de convalescence après avoir été touchée par balle à l’épaule lors de sa dernière enquête particulièrement difficile. Le retour sur le terrain sera rapide et rude car elle est envoyée en urgence au parc national de Shenandoah où des ossements ont été retrouvés par hasard dans une grotte. Il semble qu’un tueur en série en ait fait son repère. Très vite, les évènements vont s’enchaîner car le meurtrier paraît encore en activité et agresse l’équipe. Par ailleurs, une course contre la montre s’enclenche pour tenter de sauver une mère et sa petite fille enlevées à priori par le même assassin. Sayer et sa petite équipe font tout pour résoudre le mystère de ces meurtres qui ont débuté il y a des décennies. J’ai vraiment beaucoup aimé « Sacrifices », un joli coup de cœur et j’ai hâte qu’Ellison Cooper nous propose de nouvelles aventures de Sayer Altair. Pour les amateurs du genre, à lire absolument.

 

 

 

« Adi essayait de lui rappeler que leur passé ne définissait pas qui elles étaient aujourd’hui. Que leur étrange petite famille, rassemblée par le traumatisme et la violence, pouvait encore mener une existence remplie de joie. »

 

 

Lien vers la fiche du livre sur Babélio

https://www.babelio.com/livres/Cooper-Sacrifices/1170541

 

Note sur Babélio : 3,96/5 (124 notes) – Ma note : 5/5

 

 

 

« Janice Holt lissa son tailleur-pantalon vert émeraude, arrangea son casque de cheveux gris et prit son air le plus redoutable pour entrer à grands pas dans la salle d’audience du Congrès. Au cours de sa longue carrière, elle avait traqué des tueurs en série et affronté des barons du crime international, mais c’était différent. Jusqu’à présent, elle avait toujours présumé que les hommes et les femmes réunis dans cette salle étaient de son côté. Désormais, elle savait qu’il n’en était rien.

Holt marcha jusqu’à la table au centre de la salle, où l’attendaient une unique chaise et un microphone. Elle s’assit, et regarda les visages sombres qui l’observaient de haut comme une rangée de clones faits de rides et d’argent.

« Merci d’être revenue, madame la directrice adjointe », dit l’homme assis au centre de l’estrade, qui n’était autre que le sénateur John DeWitt. Holt avait assisté à son putain de mariage. Elle avait même dîné chez lui. Et à présent, il la fixait de sa tribune avec des yeux de prédateur. »

 

 

Auteur : Ellison Cooper

Spécialiste d’archéologie, de religions et de neurosciences, Ellison Cooper est titulaire d’un doctorat en anthropologie à l’Université de Californie à Los Angeles.

Diplômée à la Georgetown Law School, elle a travaillé comme enquêtrice pour les affaires criminelles à Washington.

Auteure des nouvelles, « Rituels » (« Caged », 2018) est son premier roman et le premier roman de la série Sayer Altair, par ailleurs sélectionné pour le Grand prix des lectrices de « Elle ».

Elle est de retour avec un second thriller mettant en scène la neuroscientifique : « Sacrifices » (« Buried », 2019). « Superstitions » complète la série en 2021.

Ellison Cooper vit dans la région de la baie de San Francisco avec son mari et son fils.

 

 

 

« « Hé ! Qu’est-ce qu’il se passe ? demanda une voix au-dessus de leurs têtes.

– Max ? Piper ? lança Sayer, et le regretta immédiatement en sentant l’air racler douloureusement sa gorge.

– Ouais ! »

Max et Piper se penchèrent pour regarder dans le trou.

« C’est quoi ce bordel ?

– Quelqu’un vient d’essayer de nous mettre le feu. Faites attention, il est peut-être toujours dans les parages ! »

Sayer s’apprêtait à avancer lorsque quelque chose heurta l’arrière de ses jambes. Elle baissa les yeux et vit, dépassant de la fente dans le mur, de petits orteils aux ongles rose bonbon. »

 

 

« Hannah commença à pleurer elle aussi, mais elle souleva la brique. Sans hésiter, elle l’abattit sur son doigt.

Un cri sauvage s’échappa de sa bouche lorsqu’une douleur fulgurante lui transperça l’auriculaire. La femme s’écroula sur le sol de soulagement. Prise de vertige, Hannah se pencha en avant, reposa sa tête sur la table, incapable de faire quoi que ce soit d’autre qu’inspirer et expirer. Inspirer et expirer. »

 

 

 

« Parc national de Shenandoah, Virginie

Après avoir notifié les familles, Sayer sortit d’un pas chancelant dans le hall et s’affaissa contre le mur de carrelage froid.

Quand elle passait ces appels, elle avait l’impression de se tenir au bord d’un trou noir de chagrin qui siphonnait une nouvelle partie de son être à chaque fois. Son cœur était meurtri d’écouter ces gens se dissoudre en sanglots incontrôlables ou en hurlements, même si le pire était le silence assourdissant de ceux qui, sous l’effet du choc, étaient incapables de produire le moindre son. Pour chasser son propre chagrin, elle se redressa, les épaules en arrière, et marcha à grands pas jusqu’au petit bureau où Max parcourait les dossiers des personnes disparues.

Il leva les yeux et arqua les sourcils. « Merde, ç’a été dur ? » »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 28 février 2022 par dans Livre, mes coups de coeur, Mes lectures, polar, policier, Thriller, et est taguée , , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :