Ma passion les livres

Partage de mes lectures

Les poupées d’Alexis Laipsker

 

 

« Vous savez quoi je sais que j’aurai le dernier mot Pour l’instant je me contente d’observer Elle ignore que je suis revenu Je vais soigner mon retour Elle va vite comprendre Et là elle ne sera pas près de m’oublier ! »

 

 

Résumé éditeur :

« Ils diront que je suis fou. Que je tue pour jouer.

Vous seuls connaîtrez mon secret. Mais êtes-vous prêts ?

Jouez avec moi ! »

Une voyante en crise.

Un flic bourru comme on n’en fait plus.

Une jeune psy à qui on ne la fait pas.

Une série de meurtres à la mise en scène macabre.

Une course contre la montre terrifiante.

 

397 pages – 10/2/2022

 

 

 

« L’intérieur de la chapelle était plongé dans l’obscurité. Çà et là, perçant entre les lames des volets, quelques timides rais de lumière tranchaient les ténèbres.

Il poussa le second battant de la porte. Enfin, le jour pénétra.

Il fit un pas en avant. Puis un autre.

Et il les vit.

Son sang se glaça.

Son visage se figea et devint livide.

Ses lèvres s’entrouvrirent. Mais aucun son ne put sortir. »

 

 

Troisième thriller que je lis d’Alexis Laipsker et trois réussites ! A chaque fois des univers différents mais toujours une intrigue glaçante, stupéfiante et haletante jusqu’au bout. Ici, nous avons affaire à un duo d’enquêteurs atypiques et sympathiques qui s’apprivoisent au fil de l’enquête. Le commissaire Victor Venturi surnommé le Cow-boy, un cador chez les flics, et bien que dans le viseur de l’IGPN, s’est vu confier une enquête explosive et très délicate. En effet, 6 cadavres glabres en position fœtale sont retrouvés dans une chapelle abandonnée et isolée. Vu l’état de décomposition des corps, l’assassin tue à une cadence soutenue. C’est du lourd, il va falloir aller vite pour arrêter le massacre. Pour mieux appréhender la psychologie de ce tueur en série particulièrement tourmenté et visiblement torturé, Venturi fait appel à une psychologue en vue, Olivia Montalvert. Elle devra essayer de se mettre dans la tête du meurtrier et aider Venturi à avancer. Le duo fonctionne à merveille. Quant au récit, très bien écrit, il alterne l’enquête, les divagations du tueur qui nous parle et la vie d’une Parisienne venue s’installer en Provence comme voyante. Longtemps, je me suis demandée ce que venait faire cette Ophélie dans l’histoire, mais patience… tout vient à point à qui sait attendre. Bref, vous l’aurez compris, encore un très bon thriller que nous offre Alexis Lapipsker qui semble prendre une belle place dans le monde du thriller français. C’est un plaisir ! Pour les amateurs du genre, ne vous privez pas, découvrez « Les poupées ».

 

 

 

« Il ne l’avouerait pour rien au monde – pas à lui-même et encore moins aux autres – mais Victor Venturi aimait cette effervescence, cette pression qu’imposait une enquête criminelle. Il se savait utile. Il se sentait flic. »

 

 

Lien vers la fiche du livre sur Babélio

https://www.babelio.com/livres/Laipsker-Les-poupees/1366840

 

Note sur Babélio : 4,6/5 (67 notes) – Ma note : 4,5/5

 

 

 

« Venturi recula de quelques pas et observa cette mise en scène macabre. La réflexion du brigadier lui revint : « Ce qui a fait ça… ce n’est pas humain. » Comment le contredire ?

Puis, comme s’il souhaitait se convaincre que tout ceci était bien réel, il s’avança de nouveau et dévisagea chacune des victimes, une à une.

C’était l’œuvre d’un malade !

Les yeux toujours rivés sur les victimes, il recula lentement, sans même en avoir conscience. Il était confronté à une logique criminelle qui lui échappait. »

 

 

L’auteur : Alexis Laipsker

Alexis Laipsker, né le 14 octobre 1969 à Paris, est un spécialiste en communication devenu animateur et commentateur de télévision, journaliste et auteur.

Journaliste au Point et animateur télé et radio, Alexis Laipsker est également l’une des figures les plus reconnues du poker aux yeux des spécialistes comme des téléspectateurs. Il incarne le renouveau du poker moderne en France, dont il a orchestré la popularisation notamment par l’écriture de livres et la présentation d’émissions spécialisées sur M6 et NRJ12.

Fort de son expérience de fin observateur des expressions corporelles des joueurs, de sa maîtrise du bluff et des techniques de manipulation, il se lance aujourd’hui dans le polar et propose avec « Et avec votre esprit » une intrigue machiavélique et redoutablement efficace. En 2021 : Le Mangeur d’âmes, Éditions Michel Lafon et en 2022 toujours aux Editions Lafon « Les poupées ».

 

 

 

« Je suis un assassin

De la pire espèce

Je suis celui qui tue votre fils votre frère votre meilleur ami votre voisin votre collègue sans aucune forme de remords sans plaisir non plus

Vous avez le droit de me haïr je pense même que vous en avez le devoir

Et si jamais votre âme débordait de suffisamment de miséricorde pour me pardonner mes actes attendez d’apprendre ce que je fais avec les corps… votre seul désir sera alors de me faire payer par tous les moyens

C’est bien naturel »

 

 

« Malgré une maigre expérience du terrain en matière criminelle, Olivia Montalvert était une psychologue brillante que s’arrachaient les tribunaux. Elle s’était spécialisée dans le comportement criminel. Ses rapports concis et pertinents étaient à des années-lumière du verbiage de beaucoup de ses confrères. Pendant que ceux-ci se gargarisaient en régurgitant tel ou tel auteur et en faisant inutilement étalage de leurs connaissances, elle s’aventurait à émettre des hypothèses bien concrètes. »

 

 

 

« Venturi fit irruption dans le bureau de la psy qui sursauta.

– Je vous réveille ? S’amusa-t-il.

– On ne vous a pas appris à frapper ?

– Uniquement les suspects

– Très bonne vanne.

– L’IGPN n’est pas de votre avis… »

Un commentaire sur “Les poupées d’Alexis Laipsker

  1. Pingback: Alexis Laipsker – Les Poupées | Sin City

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :