Ma passion les livres

Partage de mes lectures

La langue française est si belle… je suis contre la réforme !

Jack Koch

dessin de Jack Koch

 

 

 

« J’ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot… »

Honoré de Balzac

 

 

J’aime les mots, j’aime la langue française avec toute sa complexité et sa beauté. Elle me raconte mon histoire, mon passé et mon avenir. Elle m’unit à toute une nation et plus surement à tous les amoureux de la belle écriture.

J’ai le cœur qui pleure quand je vois qu’on veut la simplifier pour la rendre soi-disant plus accessible à nos charmants bambins abreuvés d’internet, de copiés-collés et de SMS… on zappe de nos jours, ce qui est trop compliqué, on oublie, on simplifie… C’est la mode, et en plus on se croit intelligent de faire comme les autres… Quelle tristesse.

J’ai peur pour l’avenir, l’avenir de notre langue, l’avenir tout court.

Si on supprime tout ce qui indispose, est jugé difficile, est différent de ce que l’on souhaite cela n’augure pas grand-chose de bon.

On viendra me dire que se battre pour quelques accents et/ou h par ci par là, c’est bien futile par rapport à Daesh et à toutes les atrocités qui se déroulent dans le monde.

Je répondrais que l’un n’empêche pas l’autre. Et que je soupçonne les politiques de faire passer ce genre de réforme quand nous sommes frappés dans notre chair, occupés à nous battre sur d’autres terrains. Des spécialistes de l’enfumage et de la manipulation que ces politiques !

Alors je continuerai à écrire la langue française telle que je l’ai apprise et que j’aime et j’espère qu’il en sera ainsi des écrivains. Sinon pour moi, ils passeront à la trappe.

 

Je vous propose quelques éléments qui me plaisent bien par rapport à la langue française et à cette réforme que je ne préfère pas qualifier, je ne voudrais pas être impolie.

 

 

« Eloge de l’accent » d’Andrée Chedid trouvée grâce à Maya @maya47000 que je suis sur twitter.

 

 

accents Maya

 

 

 

Un cri du cœur par Bénédicte Jacq que je ne connais pas, mais qui a été partagé sur Facebook par un ami, et qui dit le ressenti que j’ai par rapport à cette réforme.

 

o rage

 

 

Et pour finir, un petit tour du côté de mes amis de cœur, les Québécois, qui parlent bien de notre langue commune, la langue française ! et qui la défendent, eux !

 

« La langue française ne s’offre pas spontanément au désir du locuteur. Elle oblige à un apprivoisement qui exige effort, patience et volonté. « C’est une langue belle à qui sait la défendre », comme le chante Yves Duteil. Et les Québécois sont parmi ses plus ardents défenseurs ».

 

« La langue française est moins un instrument de communication qu’un vecteur d’émotions, d’affectivité, d’idées et de réel. Avec elle, grâce à elle, les Québécois héritent d’un passé glorieux et prestigieux. De Diderot à Stendhal, de Voltaire à Camus, de Montesquieu à Maupassant en passant par Proust, ces écrivains nous appartiennent en propre ».

 

 

2 extraits du « Dictionnaire amoureux du Québec » de Denise Bombardier que je vous conseille vivement !

Son lien sur Babélio

http://www.babelio.com/livres/Bombardier-Dictionnaire-amoureux-du-Quebec/671502

 

 

81m5pxOPdzL._SL1300_

je me fais plaisir, je mets une photo d’Yves Duteuil du temps de ses débuts, quand j’étais « jeune » 🙂 et que j’aimais tellement sa tarentelle ou son petit pont de bois… souvenirs…

 

Comme Denise Bombardier parle d’Yves Duteuil, je vous propose la vidéo de sa très belle chanson, « La langue de chez nous ».

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=XknXllpuXCY

 

je lis

%d blogueurs aiment cette page :