Ma passion les livres

Partage de mes lectures

Nefertari dream de Xavier-Marie Bonnot

  « Rodolphe habitait une petite maison de terre crue dans le village de Gourna, en Haute-Égypte, au bas de la montagne sacrée, El Kurn, ce qui signifie « la cime » en arabe. Les … Lire la suite

21 mai 2020 · 1 commentaire

La bête noire d’Elena Piacentini

  « Je suis né laid. Une improbable combinatoire de traits dont la contemplation difracte le regard jusqu’au malaise. Je suis un affront à l’harmonie. Un visage tordu dans un miroir … Lire la suite

13 mai 2020 · Poster un commentaire

Rivage de la colère de Caroline Laurent

    « Dans la Bible, David finit par l’emporter sur Goliath. C’est mon rêve. Naïf, sans doute. Je sais bien qu’aucun livre n’a le pouvoir de renverser le monde. Mais … Lire la suite

8 mai 2020 · Poster un commentaire

Et les vivants autour de Barbara Abel

  « Le corps alité devant elle n’est pas sa fille. Enfin si, c’est sa fille, celle qu’elle a fabriquée dans son ventre. C’est sa peau, son nez, sa main. Ce … Lire la suite

2 mai 2020 · Poster un commentaire

Benzos de Noël Boudou

    « Je pourrais chercher des solutions concrètes, affronter mes problèmes comme un homme, seulement voilà, je suis totalement accro à cette merde. Le premier réflexe de mon corps à … Lire la suite

21 avril 2020 · Poster un commentaire

Ceux qu’on aime de Victoria Hislop

    « Au cours de cette journée, où sa famille s’était entassée dans le petit appartement, Themis s’était fait la réflexion, non sans un léger regret, qu’elle n’avait rien à … Lire la suite

16 avril 2020 · Poster un commentaire

Quand nos souvenirs viendront danser de Virginie Grimaldi

  « La vie est comme une danse. On entre en scène, on apprend les pas, on se laisse porter, on compte les temps, et on tire sa révérence ».     … Lire la suite

2 avril 2020 · Poster un commentaire

Au soleil redouté de Michel Bussi

  « Les Marquises, on les déteste ou on y reste. Elles dégoûtent ou elles envoûtent. Certains les considèrent comme un des derniers paradis terrestes, d’autres y voient que le jardin … Lire la suite

30 mars 2020 · Poster un commentaire

Taqawan d’Eric Plamondon

  « En langue mi’gmaq, on nomme taqawan un saumon qui revient dans sa rivière natale pour la première fois ».      Résumé éditeur : « Ici, on a tous du sang indien … Lire la suite

28 mars 2020 · Poster un commentaire

je lis

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)