Ma passion les livres

Partage de mes lectures

Erectus : L’armée de Darwin de Xavier Müller

 

« Avec la menace des pandémies et les changements climatiques qui avaient entraîné une vague migratoire, l’époque était à la prudence, voire à la paranoïa. Les erectus en faisaient les frais. Comme si ces êtres extraordinaires pouvaient être comparés à un virus…

La découverte de leur fertilité avait failli tourner au désastre. Heureusement, les réserves remplissaient à merveille leur rôle. Pas d’interférence, une barrière électrique gigantesque qui interdisait les intrusions et une armada de drones pour garder un œil sur les clans. Une fois marqués, les erectus n’étaient plus censés être au contact des sapiens. En cas de maladie ou d’accident, on n’intervenait pas. Jusqu’à présent, les erectus ignoraient qu’ils étaient surveillés. Cette politique de « l’intervention minimale » était la meilleure réponse aux « raciologues », ces groupes qui voyaient dans les erectus un danger potentiel devant être éradiqué sans pitié ».

 

 

Résumé éditeur :

Le retour du virus.

Plus puissant et terrifiant que jamais…

 

Ils croyaient tous le cauchemar derrière eux : après avoir transformé une partie de l’humanité en hommes préhistoriques, le virus Kruger avait fini par s’éteindre.

Sept ans après, le monde tremble à nouveau. Les erectus, que l’on croyait stériles, se reproduisent dans les réserves. Chaque jour, des dizaines d’entre eux sont assassinés, d’autres disparaissent…

Qui se cache derrière ces opérations meurtrières ?

Au Kenya, Anna Meunier, une chercheuse française, tente de protéger Yann, son compagnon transformé en préhistorique. Pour elle, les erectus sont nos ancêtres, pas des bêtes sauvages…

La menace, pourtant, est là. Terrifiante. Une organisation secrète est à l’origine d’une nouvelle vague de contaminations. Pire : elle se livre à des captures dans les réserves afin de récupérer les facultés extraordinaires des erectus.

Son objectif : fabriquer une nouvelle espèce humaine, aux pouvoirs décuplés, qui contrôlerait la planète.

Pour le monde entier, le début d’un combat dantesque…

 

496 pages – 18 février 2021

 

 

 

« Le Volant planait au-dessus d’eux. Soudain, il se fendit par le milieu et cracha trois Tikaks, accrochés à un lien. Tikaks, c’est ainsi qu’ils appelaient les hommes à deux pattes en armes…

Oreille-Coupée s’accroupit, étourdi par une vague puissante. Odeur ancienne. Images de son visage triste.

An-na.

Comme les Tikaks prenaient pied sur le sol, il se releva d’un bond, à peine surpris de la découvrir en chair et en os.

Elle se tenait devant lui. Son regard vert brillait. Elle se pencha et il sentit son besoin de fouiller les pensées.

Cette fois, pourtant, il était prêt. Il avait appris les mots.

Elle avança, les mains tendues, paumes ouvertes vers le ciel. Elle ne portait pas de fusil, contrairement aux autres. Personne ne bougeait. À part les enfants, tous avaient eu affaire aux Tikaks, avant d’arriver sur la grande terre. Ils se rappelaient leur violence aveugle.

An-na était la seule qui était venue parmi eux.

Sa voix était claire, mais il perçut de la fatigue et de la peur.

— Yann… Wuan, je suis Anna. AN-NA. Tu me reconnais ? Toi, Wuan. Moi, Anna.

Il grogna en guise d’assentiment. Cacher les mots et les pensées ».

 

 

J’avais adoré « Erectus » de Xavier Müller qui avait été une vraie découverte et un grand coup de cœur. L’histoire était forte, déconcertante et pleine de suspense. Quand j’avais terminé ma lecture je ne m’attendais absolument pas à une suite. Quand j’ai su que venait un tome 2, cela a été une agréable surprise et j’ai attendu avec impatience le moment de le découvrir ! Chose faite. Alors que vous dire à l’arrivée ? Plaisir de retrouver certains personnages auxquels je m’étais attachée dans « Erectus », plaisir de retrouver une ambiance apocalyptique pleine de suspense, plaisir de retrouver les sapiens confrontés à leurs « ancêtres », les erectus ou les préhistoriques, plaisir de continuer une réflexion sur l’humanité… Le récit se situe sept ans après la fin de la pandémie du virus Kruger qui transformait non seulement les humains en hommes préhistoriques, mais aussi les animaux et la flore. Des antiviraux ont été trouvés et la pandémie a été contenue, les erectus enfermés dans d’immenses réserves (une en Afrique, une en Inde et une en Amérique latine). Un règlement strict, aucun lien entre les sapiens et les erectus pour éviter la contagion. Contrairement à ce que l’on pensait, les erectus ne sont pas stériles et se reproduisent. Anna, paléontologue, qui avait été en première ligne dans le combat de la pandémie et dont le mari Yann a été transformé en préhistorique, Wuan, est la directrice de la réserve d’Afrique où se trouve son ex-compagnon. Alice la fille qu’elle a eu avec Yann juste avant sa transformation, possède d’étranges pouvoirs. Anna contrairement à de nombreux sapiens ne voit pas les erectus comme des animaux mais comme des êtres humains doués d’intelligence et d’humanité, nos ancêtres. Des disparitions et des meurtres de préhistoriques se multiplient dans les réserves. Apparaît alors une mystérieuse armée de Darwin avec à sa tête un scientifique à la vision assez folle de l’humanité. Il compte répandre un nouveau virus, le Kurger 2, à la viralité beaucoup plus rapide qui transforme les sapiens soit en erectus soit en surhomme, nommé Ganesh, d’une intelligence incroyable et d’une force physique supérieure à la moyenne. La panique s’empare une nouvelle fois de l’humanité. Les villes sont envahies par une végétation qui échappe à tout contrôle et les erectus quittent leurs réserves sous le commandement des Ganesh. Le récit est addictif et bien mené. Et il est clair qu’il y aura une suite. J’ai beaucoup aimé mais j’ai été un peu moins sous le charme que lors du premier tome. Sans doute que la nouveauté a toujours un attrait supérieur. De plus j’ai trouvé quelques incohérences dans ce deuxième tome inexistants à mon avis dans « Erectus ». Petit bémol car franchement, l’armée de Darwin vous emportera et ne vous laissera pas un instant de répit. Très bonne lecture que je vous recommande. Il est évident qu’il faut avoir lu « Erectus » avant « L’armée de Darwin ».

 

 

 

 

 

Lien vers la fiche du livre sur Babélio

https://www.babelio.com/livres/Muller-Erectus–Larmee-de-Darwin/1250251

 

 

 

« Les manifestations géantes avaient débuté aux quatre coins de la planète. Partout, des rubans de contestataires envahissaient les rues des capitales, des villes et même des villages. Rubans verts pour les pro-erectus, écolos, collapsos, altermondialistes, zadistes, décroissants ou adeptes d’un retour à une nature toute-puissante.

Face à eux, les rubans bleus des anti-E, inconditionnels de la castration des erectus, défenseurs des camps de relégation. Dans ce groupe majoritairement violent, on trouvait aussi les inévitables survivalistes tendance fasciste, raciologues convaincus que les gouvernements fricotaient pour mettre au pas le peuple ».

 

 

 

« Kyle haussa les épaules. Elle était sans doute la seule à saisir ce qu’il voyait derrière la créature simiesque. L’humanité est un incroyable potentiel.

Anna le dévisageait, intriguée. Lui qui se méfiait des rumeurs, pourquoi accordait-il tellement d’importance à celle-ci ? »

 

 

 

« En refermant le capot de l’ordinateur, Owen Firth éprouva une bouffée d’impatience. Les dés étaient jetés. D’ici quelques jours, le monde serait plongé dans le chaos. Personne sur Terre n’était préparé à affronter ce qui viendrait…

C’est ainsi que cela doit se passer.

Dehors, un lémurien chipa le reste d’un kaki tombé au sol et fila jusqu’à un figuier étrangleur, à l’assaut des racines aériennes. Le parasite prenait l’apparence d’une énorme liane et s’enroulait autour de son arbre hôte. Puis, il le comprimait avec une force inouïe. Jusqu’à le tuer.

Le Malgache s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Pas de chance ».

 

 

 

« Elle fixa la cicatrice qui hachait la joue grêlée de son agresseur. Serpent… vicieux… Ce fut sa dernière vision avant d’être happée dans un tourbillon de fureur.

Le feu propagé dans ses veines dilatait les chairs, fouaillait chaque nerf et carbonisait son esprit. Elle tomba sur le sol et commença à convulser, les lèvres retroussées, dévoilant ses dents mouillées de salive écumante. Ses yeux roulaient et son front parut onduler. En se débattant, elle déchira sa chemise, révélant un ventre secoué de tremblements. Sur sa peau, les frissons montaient par vagues, longues et douloureuses.

Elle grognait, à présent, les mains frappant le béton, les yeux révulsés.

Les hommes avaient prudemment reculé et observaient la métamorphose, fascinés. Zhang Jun filmait, comme on le lui avait ordonné. C’était la première fois qu’ils voyaient ça en direct ».

 

 

 

« Les erectus patientaient, accroupis sur une large roche plane qui surplombait une petite cascade. L’endroit était idyllique et d’un calme absolu.

Ils les virent arriver, mais n’esquissèrent pas un mouvement. Quatre hommes et quatre femmes, vêtus de pagnes courts.

Kyle avait l’impression d’évoluer dans un film. Ici, il était l’anomalie. Un sapiens parmi les erectus.

Il leva la main en guise de salut et accrocha un regard.

Wuan ».

 

 

 

« Sa voix était posée, presque douce, et jurait avec la teneur de son discours. Il employait un langage châtié.

« Nous sommes l’armée de Darwin. Pour améliorer l’espèce humaine, il faut lui donner un nouveau départ, la soumettre à la sélection naturelle. Les moustiques sont notre arme et notre chance de rédemption. Une possibilité. Certains se réveilleront erectus. D’autres émergeront de cette épreuve en surhommes.

Bientôt, en dépit de la peur et des accidents inévitables, vous serez convaincus.

Nous sommes l’armée de Darwin et nous remettons la Terre dans l’état dans lequel l’homme l’a trouvée.

Nous apurons notre dette.

Nous sommes l’armée de Darwin ». »

Un commentaire sur “Erectus : L’armée de Darwin de Xavier Müller

  1. Pingback: Mon bilan lecture 2021 | Ma passion les livres

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :